BORJA FLAMES




Présentation

Il a trois cerveaux, mille vies, passées ou parallèles et il s’appelle Borja Flames. Espagnol, parisien, bourguignon, cosmonaute, on ne sait plus.
Sa tête est celle d’un pope, d’un roi, d’un lion, d’un faune ou d’un centaure mélancolique. Il est bien habillé, avec des trous de boulettes et sa barbe : mérovingienne. On l’a connu dans June et Jim dont il était la face sud (à l’autre hémisphère : Marion Cousin) duo récemment transfiguré sous le nom Catalina Matorral, vraie pastorale électronique. On l’a vu pour la première fois rebattre ses cartes en 2016 avec Nacer Blanco, premier album sous son nom dont les horlogeries pompettes, les totems façon Tour de Pise et les madrigaux osseux évoquaient Moondog, Robert Wyatt et le facteur Cheval, les uns dans les autres, n’importe comment.
Après quoi Rojo Vivo (2018) entre house toute blême et prédications ténébreuses nous fit peur et plaisir et danser.
Nuevo Medievo qui paraît aujourd’hui (Les Disques du Festival Permanent / Murailles Music) est encore plus beau, plus étonnant. Dès le début, chanté sur la pointe des pieds, la voix argentée d’effets robotiques sur une descente de lit synthétique piquée de cymbales, on se sent tête nue dans un vaste cabinet d’étoiles, on est captivés. Il y a des rayons laser, des paroles d’oracle au vocoder. Paul Loiseau, le batteur morse, fait sonner toute la cuisine comme un orchestre de calculatrices défoncées, puis Borja Flames accélère le pouls du disque d’une diction de présentateur de journal télévisé mal luné sur un fond jungle avant que Marion Cousin et Rachel Langlais fassent tout chavirer, qui d’une vocalise saturnienne, qui d’un synthé bizarrement réglé.
À partir de quoi partout tombent des hits, des vrais, en pluie d’astéroïdes.
Negro Negro est suave, mystérieuse, émouvante, surprenante comme un baiser qu’on n’espérait plus. On voudrait n’écouter plus qu’elle mais vient alors Magnetismo qui rend débile de joie. Puis Marioneta, sec et aéré comme du Prince période Sign O’The Times, et sur lequel on n’a pas fini de danser, même seul avec sa tête sous le bras. Nuevo Medievo va ainsi de tout son long, raide et groovy, cérébral mais explosant de tumeurs rêveuses. Puissamment divertissant, rempli de rythmiques impaires, de chorales d’ordinateurs, de claviers qui glissent et font glisser. Nuevo Medievo rappelle un peu la scène synth-wave et le post punk ibérique des années 80. Il évoque aussi des versions lo-fi des tubes SF panoramiques du Franco Battiato de No Time No Space (mondes lointainissimes, recherche sonore, refrains maousses), l’Arthur Russel disco, ou même Porque te vas, oui oui, Sade, des faces B Motown jouées à l’IRCAM un soir de franc laisser-aller, Marvin Gaye et Tammy Terrel en plein slow sous les néons anachroniques d’un bar à chicha ou les B.O de Miami Vice importées dans les rushes de Blade Runner.
Si Nuevo Medievo comme tous les disques de Borja Flames, mélomane cannibale, convoque un certain nombre d’autres d’artistes, c’est pour organiser entre eux des rencontres inattendues, et les disséquer chacun dans une pulsion à la fois scientifique, érotique, amoureuse et gastronomique avant de s’en affranchir et de tirer dans toutes les diagonales des traits authentiquement inouïs. Faites-lui la fête.

Texte : Sing Sing




Discographie


Borja Flames
Nuevo Medievo
6 mai 2022 | VINYLE | CD | NUMÉRIQUE

Si Nuevo Medievo comme tous les disques de Borja Flames, mélomane cannibale, convoque un certain nombre d’autres d’artistes, c’est pour organiser entre eux des rencontres inattendues, et les disséquer chacun dans une pulsion à la fois scientifique, érotique, amoureuse et gastronomique avant de s’en affranchir et de tirer dans toutes les diagonales des traits authentiquement inouïs. Faites-lui la fête.

Le Saule / Les Disques du Festival Permanent
 

Borja Flames Rojo Vivo 19 octobre 2018
CD | vinyle | MP3 | FLAC | WAV

"Comme un clash inouï entre Moondog et Kraftwerk" JAZZ NEWS

"On n’attendait pas Borja Flames dans ce costume de self-made man électronique, la tête hors-cadre dans un monde réifié par la technologie et le capitalisme. On prend plaisir à l’entendre ainsi habiter la machine, en suave saboteur. " MAGIC RPM

"Casse-tête synthétique, la musique de Borja Flames demande de ne pas avoir peur de se perdre dans un labyrinthe truffé d’étrangetés avant d’atteindre la jouissance cérébrale. Un enchevêtrement déluré d’émotions et d’exaltations tribale-futuristes." KIBLIND

Les Disques du Festival Permanent / Le Saule

Borja Flames Nacer Blanco 5 février 2016 | CD | LP | MP3 | FLAC | WAV

“Des motifs musicaux minimalistes à répétition, comme des microtranses pour atteindre le vertige. Une voix de matin joyeux qui divague, psalmodie et récite. Des chansons de grand voyageur qui revient au village. Ce disque de Borja Flames, c'est la bande-son de l'armoire de la salle de bains, avec son miroir en trois volets qu'on replie pour voir l'infini : un enchantement ingénu.” LES INROCKS

“Le laboratoire de Borja Flames est un grenier plein de souvenirs, la tanière d'un ours qui apprend si vite ses tours qu'elle en devient méconnaissable, un art de la fugue qui colmate les fuites, une accumulation d'instruments légers comme le coq secouant l'arc-en-ciel de ses plumes, un nouveau passage.” MEDIAPART / Jean-Jacques Birgé

Marxophone Records / Le Saule



Vidéos

Borja Flames Marioneta
extrait de l'album "Nuevo Medievo"
 
Borja Flames Superación
extrait de l'album "Nuevo Medievo"


Borja Flames Carta Abierta
Extrait de l'album "Rojo Vivo"
 
Borja Flames ¿Quién es quién?
Extrait de l'album "Rojo Vivo"


Borja Flames Gallo de corral
extrait de l'album “Nacer Blanco”
 
Borja Flames Acumulación
extrait de l'album “Nacer Blanco”



Photos

Le Saule
logo youtube logo soundcloud logo facebook logo bandcamp

Inscrivez-vous à la Lettre du Saule »



PLAYLIST


ÉCOUTEZ LA WEBRADIO DU SAULE »




AGENDA

Vendredi 6 mai | ALBUM

Borja Flames
Nuevo Medievo


Vendredi 20 mai | CONCERT
Léonore Boulanger + Will Guthrie
et l’ensemble Nist-Nah
La Scène Nationale d'Orléans (45)


Samedi 21 mai | CONCERT
Léonore Boulanger
La Maison Composer
Saints-en-Puisaye (89)


Mercredi 25 mai | CONCERT
Marion Cousin & Gaspar Claus
+ Marion Cousin & Kaumwald
Souffle(s) | Le Consulat Voltaire | Paris (11)


Jeudi 26 mai | CONCERT
Marion Cousin & Kaumwald
Festival Wine Nat White Heat
Ateliers de Bitche | Nantes (44)


Vendredi 27 mai | CONCERT
Marion Cousin & Kaumwald
Cherbourg (50)

Samedi 28 mai | CONCERT
Marion Cousin & Kaumwald
Festival Vivarium
La Cheminée | Bruxelles (BE)


Vendredi 3 juin | ALBUM

Aurélien Merle
No Peito


Dimanche 5 juin | CONCERT
Borja Flames + Mendelson
Festival YEAH! | Auditorium de Lourmarin
Lourmarin (84)


Jeudi 16 juin | CONCERT
Léonore Boulanger
Le Ciel | Grenoble (38)


Dimanche 19 juin | CONCERT
Léonore Boulanger
La Grange | Forcalquier (04)


Mercredi 22 juin | CONCERT
Catalina Matorral + Sarah Terral
Les Ateliers Claus | Bruxelles (BE)


Vendredi 24 juin | CONCERT
Catalina Matorral + Sarah Terral
De Nor | Antwerpen (BE)


Samedi 25 juin | CONCERT
Catalina Matorral + Sarah Terral
L'Accueil Froid | Amiens (80)


Dimanche 3 juillet | CONCERT
Catalina Matorral + Sarah Terral
Thiers (63)


Mardi 5 juillet | CONCERT
Catalina Matorral + Sarah Terral
Le Périscope | Lyon (69)




JOURNAL

Marion Cousin & Kaumwald dans Libé
Léonore Boulanger, interview japonaise
"Practice Chanter" dans Magic

Découverte : Borja Flames dans Jazz News
Loup Uberto (Bégayer) sur France Culture
Les Ateliers Rommelpot dans TroisCouleurs
Conversations avec Boris Wolowiec
L. Boulanger : Espagne / Portugal 2017

Antoine Loyer sur Radio Campus Bruxelles
"Chansons 'Fraternelles" dans Panikabaret
La Maison d'Amour dans The Wire
Les enfants de Molenbeek et Antoine Loyer
Le Saule à l'honneur dans Magic

Exposition Loyer Le Nalbaut à Bruxelles
Les Inrocks: Marion Cousin & Gaspar Claus
Jo estava que m'abrasava, par Philippe Crab
Les Inrocks: Philippe Crab "Fructidor"
Katerine parle de Jean-Daniel Botta

Le Saule dans Trois Couleurs
Toute la petite table VII
Les Inrocks : JD Botta et Borja Flames
Aurélien Merle en session La Souterraine
Léonore dans le Grand Nord

Toute la petite table VI
“Remerle” dans Les Inrocks
Crab et Loyer - session La Souterraine
Antoine Loyer - interview "Latina"
June et Jim - France Culture




LIENS

Cindy Cookie
Boris Wolowiec
Clouds Hill
Balades Sonores
Bongo Joe Records
Les Disques Bien
Les Disques du Festival Permanent
Petites Planètes
Alexandre Saada
Antoine Chanteloup
Colin Solal Cardo
Anouchka Desseilles
Etsuko Iida